About

Throwback

Il y a des choses qui n’échappent pas à Facebook! Alors que je pensais avoir supprimé tous les articles de mon ancien blog, Facebook me rappelle gentillement qu’on ne se défait pas si facilement du monde virtuel et me rappelle aujourd’hui ce que j’ai écrit il y a maintenant 5 ans! Ma vie a bien changé depuis (ou pas…) et c’est avec nostalgie que j’ai décidé de partager ce petit bout de carnet secret sur WordPress. 

 

Un an après…
April 17, 2011
Happy anniversary!

Et oui, le 6 avril 2010, nous étions de retour en Andalousie après plusieurs mois passés au plat pays. Même si cela n’a pas toujours été simple, une chose est sûre, nous sommes toujours là! C’est que cette terre ingrate ne doit pas l’être tant que ça pour que 12 mois se soient déjà écoulés et qu’il en reste encore manifestement beaucoup d’autres à venir…
Tout commence donc en avril 2010, après un long voyage en voiture (à l’époque l’audi TT de Mario, pas des plus pratiques pour faire un déménagement trans-européen!), nous arrivions enfin à La Linea de la Concepcion! Nous avons emménagé dans un bel appartement dans une zone résidentielle « champignon » comme je les appelle. Tout ce qu’il y a de plus commun sur la Costa del Sol après Marbella. « Vista Hermosa » de son petit nom, que je rebatiserai plus tard « Wuthering Heights »… En effet, même si l’appartement était spacieux (3 chambres et deux salles de bain), neuf, confortable et moderne, nous n’y sommes jamais restés qu’un mois car perché en haut de la montagne, battue jour et nuit par les vents du détroit, « Vista Hermosa » est inaccessible sans voiture et se situe à 10km de la frontière.
Le mois d’avril aura été un mois plein d’incertitude, de crainte… Je suis arrivée sans avoir de boulot et sans avoir de permis de conduire, ce qui n’est pas qu’un détail quand on habite en Andalousie! Heureusement, cela ne durera pas longtemps ;o)
En effet, le 26 avril 2010, j’obtiens mon premier entretien à Bwin, compagnie de paris sportifs et de Poker… Le job? Ben « Sportsbook Customer Service » ou « Service Clients » si vous préférez! On est très loin des tableaux verts ou noirs, des craies blanches et de couleurs, de la sonnerie de la récré, des T.P. et des bulletins… Trop loin même mais un travail est un travail et par les temps qui courent, il serait bête de le refuser!
Donc depuis le 10 mai 2010, je squatte une équipe française! J’écris des e-mails et je réponds au téléphone à longueur de journée. Je gère différents tools, j’écris des templates, j’utilise Outlook, je passe du septante au soixante-dix, j’explique MisterCash… trop d’la boule quoi! Le tout en FRANCAIS! Ce n’est évidemment pas le job de mes rêves (mon pauvre anglais ne dira pas le contraire), ça ne l’est pour personne au fond mais c’est un job et c’est un CDI en plus! Qui dit CDI dit sécurité et depuis mon aventure au pays de Tintin, ce que je recherche, c’est la sécurité.

Mais revenons à La Linea! Nous habitons donc au « centre-ville » de la Linea depuis que j’ai obtenu mon contrat chez Bwin. L’expression « centre-ville! » me fait bien rire, c’est qu’il faut l’avoir vu pour le croire! Ici, pas de métro, de tram ou de segway, La Linea n’est pas une ville, ce n’est pourtant pas non plus un village non, c’est une jeune frontière… 140 ans en 2010! Nous nous sommes donc rapprochés de la frontière (qui n’est plus qu’à 2 kilomètres) et avons par la même occasion échangé « Wuthering Heights » pour « Barakieland »! Et franchement, je n’exagère pas… La frontière n’amène forcément pas que du positif et avec le commerce de tabac et d’alcool certaines personnes ont vite compris comment se faire un peu d’argent de manière peu honnête… Après un an, je peux le dire: « on s’y fait »! C’est comme tout! Puis la Linea a des points positifs, si si! Alors:
Tout d’abord la proximité avec la frontière: plus de problème de grève du TEC ou de la SNCB ;o) Non non, moi je vais travailler toute seule en mettant une jambe devant d’autre! 30 minutes séparent ma demeure de mon lieu de travail! Ceci explique aussi pourquoi le moyen de locomotion le plus répandu ici soit le SCOOTER! Super pratique surtout en été! 30 minutes de marche en hiver ça dégourdit les jambes mais alors sous 40 degrés, ça a plutôt l’effet inverse…
Ensuite, il y a le ciel, le soleil et la mer comme dit la chanson! la Linea ce sont aussi deux plages, deux bords de mer, l’occasion de pratique un peu de footing ou de sortir s’aérer et respirer l’iode à plein poumons! Etpourtant, quand on a la mer a portée de main, croyez-moi que ce n’est pas la même chose… j’ai dû sortir une petite dizaine de fois faire une longue balade le long de l’eau… Shame on me!
La Linea enfin est une zone de bars assez intéressante même si elle ne vaut pas notre Carré légendaire! Pourtant j’y ai vu des similitudes: une place (carrée) avec des bars, des bars et des bars… et des gens qui boivent et chantent et dansent jusqu’aux petites heures! La zone de « marcha » est concentrée et à 5 minutes à pied de mon appart, pratique pour faire la fête!

La nouvelle année commence enfin et avec elle, un tas de nouveaux projets voient le jour! (j’avais symboliquement décidé que 2011 serait mon année!). Le premier et non des moindres, c’est de passer le permis de conduire! Qu’il est bon au passage de pouvoir noter sur sa to-do list perso: « fait! » A 27 ans, j’ai enfin obtenu mon permis de conduire!!! Mieux vaut tard que jamais n’est-ce pas? Bref, le permis en poche, la voiture dans le garage, me voilà enfin armée pour affronter le marché de l’emploi andalous et surtout pouvoir enfin reprendre une vie active et indépendante: Sport, rando, plage, cours de langue, danse et autre, j’arriiiiive!

Avec le printemps les projets fleurissent et je parle surtout de reprendre mes études aussi! Grenade, Malaga, Uned, je ne sais pas encore… FLE, ELE, traduction, philologie? Master? J’ai un projet de thèse aussi mais là, je vise très haut! Pas facile d’être belge, licenciée (maîtrise pour les Français) en anglais et vivant en Andalousie à la frontière avec Gibraltar… Je ne peux en effet pas donner cours d’espagnol à Gibraltar car je n’ai pas le titre requis, je ne peux pas non plus donner cours d’anglais à Gibraltar car l’anglais est la langue officielle, je ne peux pas donner cours d’anglais en Espagne (sauf si concours mais c’est un autre et vaste sujet) car les natifs ont priorité, il me reste l’option du cours de français en Andalousie :o)! Cap donc sur ce GROS projet!!!

Cela dit, une porte va peut-être s’ouvrir sur l’enseignement à Gibraltar! Pour ceux qui croient au destin et à ce genre de chose, le 26 avril 2011, j’ai ma seconde interview à Gibraltar, pile un an après celle de Bwin mais pour un poste de Qualified Teacher cette fois! Croisons les doigts!

En conclusion, même si je me plainds énormément, je reconnais que cette année m’aura apporté beaucoup de positif au bout du compte:
Un permis de conduire, une voiture, un CDI, un pied dans Gibraltar, l’autre en Espagne, je peux taper sur un clavier Qwerty sans regarder les touches ;o)! J’en passe sûrement mais je suis convaincue que la deuxième partie de l’année m’apportera de plus belles choses encore!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s