Escapades / Escapadas

Vejer de la Frontera: Hôtel La Casa del Califa

Bonjour à tous!

Chose promise, chose dûe: je reviens ce dimanche avec un article concernant un fabuleux hôtel dans lequel nous avons passé une nuit à l’occasion de notre anniversaire de rencontre. Je tiens à m’excuser pour la qualité des photos. Je les ai prises avec mon téléphone car je n’avais pas emporté mon appareil. Cet hôtel est classé parmi les plus beaux hôtels d’Andalousie et je vous confirme que ce n’est pas peu dire. Pour célébrer ce moment particulier, nous nous sommes rendus à l’hôtel La Casa del Califa à Vejer de la Frontera, un magnifique pueblo blanco de l’intérieur du pays gaditan.

Habitants la province de Cadix depuis maintenant 5 ans, nous connaissions bien sûr déjà Vejer (pour les plus curieux, d’autres photos sont disponibles sur mon blog de photos http://www.missleading.shutterfly.com) et souhaitions principalement profiter des charmes de l’hôtel et de la succulente cuisine du restaurant.

Je vais d’abord vous situer un peu: Vejer de la Frontera est un charmant village blanc qui se situe à environ 45 minutes de Cadix et 2 heures de Séville en descendant sur la côte. Ce village est perché sur une colline (accrochez-vous bien si vous vous y rendez en voiture ou à vélo!) et offre une vue époustouflante sur l’océan atlantique (plages de Barbate et el Palmar entre autre). Ce qui fait la renommée et le charme fou de ce pueblo, c’est avant tout son incontournable caractère médiéval mais c’est aussi et surtout la recherche d’authenticité de celui-ci. Il y règne en effet une volonté d’harmoniser chaque coin de rue; les maisons sont typiquement peintes à la chaux, les macetas (pots de fleurs) sont disposées à chaque coin de rue laissant flotter dans l’air un délicieux parfum de jasmin et de bégonia. Le temps s’arrête, on s’y sent bien, on flâne et on est, le temps d’une balade, comme transporté dans un endroit paisible où il fait simplement bon vivre.


Lorsqu’on arrive à Vejer, il est impossible d’échapper à la présence de l’hôtel Casa del Califa. Situé sur la place principale, cet hôtel se compose d’un restaurant, d’une tetería (salon de thé) et d’un hôtel deux étoiles. Un peu plus loin dans le village, vous trouverez aussi un bar à tapas. Vous l’aurez compris, il est difficile de passer à côté de cet endroit!

Puisque nous nous y rendions pour une occasion spéciale, nous avions réservé une nuit dans la suite Africa, la plus grande suite de l’hôtel. Celle-ci se trouve au sommet d’une tour et se compose d’une chambre spacieuse et d’une grande salle de bain avec bain à bulles. De par sa position, la suite offre une vue imprenable sur le village. La décoration de la chambre sur le thème de l’Afrique n’est, à première vue, pas la plus réussie. En effet, on se demande pourquoi avoir choisi une thématique reflétant une Afrique centrale alors que le reste de l’hôtel est plutôt orienté vers les pays du Maghreb. Ensuite, on tombe un peu trop facilement peut-être dans le cliché des motifs zébrés… Après un tour rapide des installations, nous avons tout de même remarqué qu’une attention particulière était portée aux détails, ce qui fut très plaisant: un échequier était déposé sur l’appui de fenêtre, des fleurs fraiches disposées dans les vases, une bouilloire ainsi qu’un assortiment de thé (du Yogi Tea!) et de café était disponible et des livres dans plusieurs langues étrangères étaient disposés sur une étagère. Vous l’aurez compris, ce sont ces petites attentions qui font la renommée de la Casa del Califa, pas spécialement son nombre d’étoiles.


 Dans la salle de bain, j’ai particulièrement apprécié les amenities toutes d’origine naturelle et locale avec une mention spéciale pour les sels de bain au citron. Par ailleurs, un kit de couture était mis à notre disposition ainsi que des peignoirs et des pantoufles. J’ai parfois vu moins de détails dans des hôtels 4 étoiles!


Le soir même, nous avons soupé au restaurant Jardín del Califa. Prévoyez de réserver assez longtemps à l’avance car il est plutôt difficile d’y obtenir une table sans réservation, surtout en été. La carte du restaurant est d’influence maghrebine et comprend énormément d’options végétariennes, ce qui est toujours un plus. Nous avions choisi des mezzés qui étaient particulièrement bons: on retrouve les classiques falafels, houmous, baba ganoush, samoussa et du vrai taboulé libanais dont les saveurs exotiques font tant voyager nos papilles. En plat principal, nous avions pris un couscous ainsi qu’une brochette d’agneau pour Monsieur. J’avouerai qu’ayant moi-même un oncle tunisien qui possède un restaurant oriental, le couscous ne m’a pas transportée vers les Mille et une nuits… Il manquait d’épices à mon avis mais si vous ne connaissez pas du tout ce type de plat (c’est très souvent le cas en Andalousie aussi étonnant que cela puisse paraître) ou que vous n’aimez pas ce qui est relevé, j’imagine que cela correspondra à vos attentes. Néanmoins, la ration était copieuse et les légumes cuits parfaitement. Enfin en dessert, nous avons simplement opté pour un café arabe et un thé marocain ainsi que quelques pâtisseries. Le thé était délicieux, les pâtisseries n’avaient rien d’exceptionnel. Nous n’avions plus faim après le plat principal pour un dessert mais sachez que la carte propose un large choix de gâteaux, crêpes, etc. Nous avons également pris une demi bouteille de vin rouge et une demi d’eau plate. Pour tout cela, nous avons payé 60 euros. Ce prix me paraît tout-à-fait correct pour deux entrées, deux plats, café et vin. Par ailleurs, la maison nous a offert un verre de liqueur d’orange de la région qui était une bien bonne découverte.


  
Après le repas, nous avons choisi d’explorer un peu l’hôtel et avons été surpris de voir les nombreux salons dont il regorge. Plusieurs salles ont en effet été aménagées en tant que salons de lecture, salles de détente, etc. Un salon est entièrement dédié aux cartes géographiques et atlas et vous pouvez vous y poser pour feuilleter des livres d’un certain nombre d’années déjà…

Pour accéder aux différentes terrasses et salons, un méandre d’escaliers et de couloirs vous fait réaliser que l’hôtel n’est pas aussi petit qu’il parait et qu’il abrite des tas de coins secrets où l’on découvre des bouts d’histoire par-ci par là. L’hôtel regroupe en fait plusieurs maisons du centre historique, ce qui explique les passages étroits entre les différentes parties de celui-ci. Si vous avez des difficultés à vous déplacer, il est intéressant de prendre cela en compte.


  
  
  
Enfin après une bonne nuit de sommeil, nous avons pris le petit déjeuner à la terrasse de l’hôtel. Celui-ci se présente sous la forme d’un buffet et j’avoue avoir été assez bluffée par le large choix proposé. En effet, le buffet se compose de plusieurs sortes de pain (dont du raïf), des confitures maisons, de spécialité arabes, de croissants maisons, de charcuteries et fromages de la région. Il y avait aussi des céréales, du muesli, des fruits frais, une machine à presser les oranges, des boissons chaudes et une vaste sélection de laits végétaux. Il y en a pour tous les goûts!


 En conclusion, si vous souhaitez découvrir les villages blancs, Vejer est un arrêt obligatoire pour son côté historique et pour son charme typiquement andalou. Si vous souhaitez vous restaurer, je vous conseille vivement El Jardín del Califa ou la tetería (que je n’ai pas testée mais dont je n’ai entendu que du bien) pour une pause sucrée dans l’après-midi. Enfin si vous souhaitez loger à Vejer, je vous conseille également l’hôtel La Casa del Califa si vous êtes adeptes d’authenticité, de tranquilité et êtes intéressés par l’époque médiévale en Andalousie.


A bientôt!

Raphaëlle

Hola a todos!

Aquí estamos de nuevo con un artículo acerca de un fabuloso hotel en el que nos alojamos para celebrar nuestro aniversario. Este hotel se encuentra entre los hoteles más bellos de Andalucía y para celebrar este momento tan especial, nos fuimos a La Casa del Califa en Vejer de la Frontera, un impresionante pueblo blanco gaditano.

Llevamos 5 años en la provincia de Cádiz por tanto ya conocíamos el pueblo en si y sólo queríamos disfrutar de los encantos del hotel y de la deliciosa cocina del restaurante. Sin embargo, para los más curiosos, podéis encontrar más fotos en mi blog de fotos de shutterfly.

Vejer de la Frontera es un pueblo blanco encantador que se encuentra a unos 45 minutos de Cádiz y a dos horas de Sevilla bajando por la costa. Este pueblo se alza sobre una colina (prepararos si vais a ir en coche o en bicicleta!) y ofrece una impresionante vista sobre el Atlántico (playas de Barbate y el Palmar, entre otras). Lo que hace la fama y el encanto de este pueblo, es, además de su carácter medieval ineludible, también la búsqueda de autenticidad. Se nota una verdadera voluntad de armonizar cada rincón del pueblo; todas las casas son del mismo color (y no destaca ni una!), las macetas se encuentran en cada esquina dejando flotar en el aire un delicioso aroma a jazmín y a begonia. Allí el tiempo se detiene, es el momento de pasear tranquilamente y disfrutar.

Al llegar a Vejer, es imposible escapar de la presencia de La Casa del Califa. Situado en la plaza principal, este hotel dispone de un restaurante, de una tetería y de un hotel de dos estrellas. Un poco más allá en el pueblo, también hay un bar de tapas.

Ya que íbamos allí para una ocasión especial, reservamos una noche en la suite África, la habitación más grande del hotel. Está en la cima de una torre y se compone de un amplio dormitorio y de un cuarto de baño grande con jacuzzi. Debido a su posición, la suite ofrece una vista impresionante. La decoración de la habitación África es, al principio, no la más acertada. De hecho, uno se pregunta ¿por qué elegir un tema que refleja África central, mientras que el resto del hotel es más bien decorado como en los países del Magreb? La decoración de la habitación a primera vista refleja unos clichés africanos con estampados de animales y poco más. Sin embargo, después de un breve recorrido por las instalaciones, notamos que se prestó una especial atención a los detalles, lo que fue muy agradable: un ajedrez fue colocado en el alféizar de la ventana, flores frescas estaban dispuestas en jarrones, teníamos un hervidor de agua y un surtido de té (de la marca Yogi Tea!) y de café estaba disponible. Libros en idiomas extranjeros estaban en la estantería. Como podéis ver, estos son los pequeños detalles que son el sello de la Casa del Califa, no especialmente su clasificación de estrellas.

En el baño, me encantaron los amenities de origen natural y local con una mención especial para las sales de baño de limón. También nos dejaron un kit de costura, albornoces y zapatillas. Debo decir que he visto menos detalle en hoteles de 4 estrellas!

Esa noche cenamos en el restaurante Jardín del Califa. Os aconsejo que reservéis con antelación, ya que es bastante difícil de conseguir una mesa sin reserva, sobre todo en verano. El menú es de influencia magrebí e incluye un montón de opciones vegetarianas, lo que siempre es un plus. De primero, elegimos el mezze y estaba particularmente bueno: la clásica falafel, hummus, baba ganoush, samosa y verdadero tabulé libanés. A mi estos sabores exóticos me encantan! De segundo pedimos un cuscús y una brocheta de cordero. Confieso que, teniendo yo un tío tunecino que dispone de un restaurante oriental, el cuscús me supo a poco y no me transportó a las mil y una noches … le faltaba especias en mi opinión, pero si no conocéis este tipo de plato o si no os gustan las especias, éste os encantaría. La ración era abundante y las verduras perfectamente cocidas. De postre, simplemente optamos por un café árabe, un té marroquí y unos pasteles. El té estaba delicioso, los pasteles no tanto. No teníamos más hambre después del plato principal pero que sepáis que el menú ofrece una amplia selección de pasteles, crepes, etc. También tomamos una media botella de vino tinto y media de agua. Por todo esto, sólo pagamos 60 euros. Este precio me parece del todo bien para dos entrantes, dos platos, café y vino. Además, la casa nos ofreció una copita de licor de naranja de la región y fue un muy buen descubrimiento.

Después de la cena, decidimos explorar un poco el hotel y nos sorprendió ver los muchos salones que tiene. Varias habitaciones estaban efectivamente designados como salas de lectura, salones para descansar, etc. Un salón estaba totalmente dedicado a los mapas y atlas.

Para acceder a las diferentes terrazas y salones, tienes que coger varias escaleras y pasillos que te hacen darte cuenta de que el hotel no es tan pequeño como parece y que hay un montón de esquinas donde se descubren secretos y historias. El hotel en realidad se compone de varias casas en el centro histórico, lo que explica los pasillos estrechos entre las diferentes partes del mismo. Si no podéis desplazaros con facilidad, es interesante tener esto en cuenta.

Finalmente, después de una buena noche de sueño, nos tomamos el desayuno-buffet en la terraza del hotel. Reconozco que estaba muy impresionada por la amplia selección ofrecida. De hecho, el buffet se compone de varios tipos de pan (incluido el raïf), mermeladas caseras, especialidades árabes, cruasanes caseros, embutidos y quesos de la región. También había cereales, muesli, fruta fresca, una máquina para exprimir naranjas, bebidas calientes y una amplia selección de leches vegetales. Hay algo para todo el mundo!

En conclusión, si queréis descubrir los pueblos blancos, Vejer es una parada obligada por su lado histórico y por su encanto típico andaluz. Si deseáis comer o cenar, os recomiendo El Jardin del Califa o la tetería (no la he probado, pero he oído sólo cosas buenas) para una pausa dulce por la tarde. Por último, si queréis quedaros una noche en Vejer, tambiénos recomiendo La Casa del Califa si os gusta la autenticidad, la tranquilidad, y si estáis interesados en todo lo relacionado con la Andalucía medieval.

¡Hasta pronto!

Raffaella

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s